Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Poët-Laval (le) (26160)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Rhone-Alpes -> Clochers de la Drôme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 14 Aoû - 22:52 (2012)    Sujet du message: Poët-Laval (le) (26160) Répondre en citant

Eglises

Eglise Saint-Jean des Commandeurs

Ce fut à la fin du XIIe siècle, sous le signe de l’hospitalité qu’est né le site du Poët-Laval autour d’une Commanderie de l’Ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. Cet ordre de moines soldats construisit le château et une chapelle sur le « monticule dans la vallée » ; Pogetum Vallis : Le Poët-Laval. La chapelle est d'abord dédiée à saint André. Le nom du Poët-Laval apparaît pour la première fois dans un texte de 1269 qui mentionne l’existence de l’hôpital et son obligation de fournir en cas de guerre au comte de Valentinois – son suzerain temporel – un contingent de 60 hommes armés pendant 60 jours. Le château n’était alors qu’un donjon, sorte de tour défensive composée de deux salles superposées. L’ensemble de la construction est massif ; le pigeonnier qui surplombe la tour est un ajout du XVIe siècle.

Au XIIIe siècle la Commanderie possédait de nombreux titres, terres et privilèges. Le Commandeur était en fait le seigneur du lieu. Autour du château et de son enceinte les maisons en échoppes s’édifièrent ; ce fût une période de prospérité. Vers 1450 un incendie ravagea le village mais tout fût reconstruit. Durant quatre siècles, le Poët-Laval va se développer autour de ce couvent forteresse qu’est la Commanderie, à la fois refuge pour les pèlerins et garnison de troupes toujours prêtes à se porter sur les champs de bataille d’Orient. Dépendant du prieuré de Saint-Gilles dans le Gard, rattachée dans l’organisation de l’Ordre à la « Langue » de Provence, la Commanderie du Poët-Laval est, au 15ème siècle, l’une des plus importantes du Sud Est de la France.

A la fin du XVIe les Commandeurs quittèrent le lieu ; la Commanderie et le château furent dévastés par les Protestants, qui firent du village perché leur place forte. Par ailleurs Louis XIII fit démanteler la place forte en 1622.
L'église (mi-XIIIe) au bas du château reste occupée jusqu'au XIXe, puis le mobilier est transféré à Gougne en 1895 et le clocher ajouté au XVIe devient la tour de l'Horloge, alors que la voûte de la nef reprise au XVIIe s'effondre en 1930. L'association des Amis du Vieux Poët-Laval se constitue en 1925 pour sauvegarder les ruines du village perché. Dans les années 60, certains habitants reviennent pour le tourisme. Aujourd'hui, le vieux village est restauré, les ruines de l'église consolidées en l'état (sauf le choeur, restauré en 1960) et le château des Hospitaliers a été restauré en 1996/1997 sous la direction des Monuments Historiques.

L'église aurait été reconstruite lorsque Bernard de Comps était commandeur. Les nervures de l'abside et la fresque datent du XIIIe, en revanche les chapiteaux sont le remploi d'un édifice du XIe peut-être situé à Saint-Etienne de Montjoux et dont certains éléments sont visibles à Saint-Pierre et saint Paul à Comps.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Jean
Siècle de l'édifice: XIIIe-XVIe (remplois du XIe)
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : sur l'abside
Clocher en péril : non

Photos (8) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

côté sud
chateau
côté nord
côté ouest

nef
nervures
chapiteaux remployés


Eglise Notre-Dame de Gougne, consacrée en 1895. Elle se trouve sur la grande place de ce bas village du XVIIIe siècle, construit auprès de la route royale vers Dieulefit. Sa façade est surmontée d'un clocher-mur en fronton, à une arcade. Au XIXe, le gros des habitants du Poët étant descendus à Gougne, l'église y fut transférée. Le style général de l'église est néo-gothique.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice Notre-Dame
Siécle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

CPAs (2) :



Chapelle

Chapelle de la maison du Gué (XIXe)

C'est dans un ancien orphelinat, puis couvent des soeurs bénédictines de l'Adoration, que André Pernet, prêtre, ouvre la Maison d'Accueil « le Gué » en septembre 1979, à Poët-Laval dans la Drome. Les bâtiments sont accolés à une église conventuelle désaffectée, et une chapelle (de la communauté) encore en service. La maison d'accueil accueille des jeunes drogués en cure, et les fait vivre en colonie agricole. Elle se trouve sur le flanc du coteau juste sous le vieux village et sert aussi de centre d'hébergement pour de petits groupes d'enfants de quartier, les mercredis des vacances.

Le directeur actuel de la maison est le père André Pernet, de l'ordre des religieux Camilliens. Pour rendre le cadre plus sûr, des travaux de normalisation des installations électriques et de détection incendie ont été effectués en 2002. Dans un second temps, la rénovation intérieure des bâtiments, estimée à 96 000 euros, devait permettre un accueil plus chaleureux, ce qui devait aider l'intégration des personnes accueillies. Mais elle a été victime d'un incendie en 2005 et a pu rénover avec l'aide de la fondation Véolia (40.000 € accordés en 2005).
Diverses photos ici : http://blog.semeur-de-reves.com/2010/12/pour-concilier-douleur-et-bonheur/

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice de la maison du Gué
Siécle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

CPA
l'église
la chapelle


Autres cultes

Temple de Poët-Laval (XVIIe), installé dans une maison médiévale d'un des chanoines hospitaliers, dans le bourg perché qui accueillait la commanderie. Ce temple aménagé au XVIIe dans ce qui était la maison commune du village depuis le XVe siècle fut réaménagé en 1860 et affecté au culte de 1622 à 1685 et de 1807 à 1935. Il a conservé jusqu'à nos jours son apparence initiale et accueille depuis 1961 le musée du protestantisme dauphinois, Comps étant quasiment à l'extrémité méridionale du Grand Dauphiné : http://www.museeduprotestantismedauphinois.com/ De 1574 à 1587 le Poët-Laval était aux mains des protestants.

Type d'Edifice: Temple
Nom de l'Edifice : de Poët Laval
Siécle de l'édifice: XVIIe-XIXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)




Temple de Gougne (XIXe), inauguré en 1883 et désaffecté à une période inconnue.



Ancienne église

Ancienne église Saint-Martin, détruite à l'époque des Guerres de Religion, et dont les matériaux ont été intégrés dans les maisons XVIe-XVIIe de son quartier. Elle datait du XIIe roman.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Aoû - 22:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Rhone-Alpes -> Clochers de la Drôme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com