Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ancône (26200)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Rhone-Alpes -> Clochers de la Drôme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 22:01 (2012)    Sujet du message: Ancône (26200) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Corneille et saint-Cyprien (XIXe)

Le vieux village d'Ancône situé au bord du Rhône a toujours vécu des bienfaits du Rhône mais a aussi essuyé ses fureurs. Pour conjurer le péril imminent que le Rhône présentait ainsi sans cesse aux habitants d'Ancône, ils réclamèrent souvent les secours de l'Etat pour réparer leurs digues. En 1738 les ingénieurs Rolland et Vivien indiquaient les travaux à effectuer et en 1743, André Bonnet, marchant, se chargea de leur exécution. L'opération traîna en longueur et le 28 septembre 1747 le débordement fut si grand que tout le lieu manqua de périr. En 1755, la crue emporta une grande partie du village, qui fut reconstruit dans la deuxième moitié du XVIIIe et au XIXe. La dernière crue de grande importance est celle de 1856, lorsque le pont de Rochemaure fut emporté avec un des ses actionnaires occupé à l'examiner. 1500 hectares du territoire de Montélimar furent submergés et l'on ne voyait plus que le toit des maisons d'Ancône.

Le bourg lui-même, où de nombreux historiens ont essayé de placer la station romaine d'Ancunum sur l'itinéraire de Bordeaux à Jérusalem, ne remonte pas plus loin que le Moyen-Age. Il était situé là où coule désormais le Rhône, autour d'un château dont seules restent quelques ruines au milieu d'une île sablonneuse. Il appartint aux PRACOMTAL pendant les Guerres de Religion et jusqu'en 1738. Dans la nuit du 26 au 27 décembre 1588, les troupes protestantes de Lesdiguières assiègent le château d'Ancône, où Jean de Pracomtal s'était retiré. Ce dernier commandait le parti catholique à Montélimar et avait repoussé les Huguenots en 1577, 1581 et 1583. Après 1738, les Lacoste de Maucune furent les derniers seigneurs de cette terre signalée pour la première fois dans un hommage rendu au XIIIe siècle (1253).

L'église était un prieuré-cure bénédictin et dépendait du diocèse de Valence. L'église a nef et bas-côtés, le chevet est droit. Le clocher porte quatre cloches, dont trois dans les arcades du beffroi, à la mode provençale. L'église a été rénovée en 2003 sous l’impulsion de Jan Haen, prêtre artiste peintre hollandais, et Joseph Slabbers, prêtre. Un grand tableau représentant la Cène surplombe le chœur. il date du XVIIéme siécle. C’est un don de la famille Gallet de Mondragon originaire d’ Ancône. Les vitraux réalisés par Bernard FROMENT à l'occasion de cette rénovation sont de thème oecuménique et de style naïf. Par ailleurs, cette église est un mémorial au Frère Christophe, l’un des 7 moines trappistes égorgés à Tibhirine le 23 mai 1996. C'est un poème de ce frère qui se trouve reproduit en fresque sur la voûte du choeur. Le calvaire près de l'église date de 1808.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Corneille et saint-Cyprien
Siécle de l'édifice: XIXe-XXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : au-dessus de la façade, sur le toit
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

côté nord
façade et clocher
côté sud


Chapelle

Chapelle du cimetière (XIXe)

La chapelle, de plan carré, se trouve à l'entrée du cimetière sur la route de Montélimar et de l'aérodrome. Des réparations y ont été apportées en 1962. De style néo-gothique, elle n'a pas de baie sur son chevet droit, mais deux petites sur chaque mur latéral et un oculus au-dessus d'un porche en arc brisé. Elle est renforcée par des tirants de fer.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du cimetière
Siécle de l'édifice: XIXe-XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade et côté sud
chevet et côté nord


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 22:01 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Rhone-Alpes -> Clochers de la Drôme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com