Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Guermantes (77600)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-et-Marne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JiPR
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 24
Localisation: Paris/Normandie

MessagePosté le: Ven 13 Avr - 16:54 (2012)    Sujet du message: Guermantes (77600) Répondre en citant

Église Saint-Jacques 18e siècle

La commune s'appellait jadis le chemin, et se trouvait sur l'un des chemins dits de saint Jacques de Compostelle. L'histoire mentionne en 1208 Marguerite du CHEMIN, nièce d'Aubert de LAGNY.
En 1362, Jacqueline, veuve du seigneur du CHEMIN, épouse Pierre BLANCHET, secrétaire du Roi. Vingt ans plus tard, la seigneurie semble divisée en plusieurs parts, dont une revient à l'abbaye de la Malnoue. La seconde appartient à Jean MOTELIN, écuyer. On suppose qu'Etienne BOULART, écuyer, mort en 1397 et enterré dans l'église, était le seigneur du lieu. Bien qu'il soit fait mention, dès le XIVe siècle, dans un manuscrit des chanoines de l'abbaye de Sainte Geneviève, de terres situées"in via de Guermant" ce n'est qu'au XVIIe siècle que le village prendra définitivement le nom de Guermantes, lorsque Pierre VIOLE, ancien président du Parlement de Paris, et fils de Claude VIOLE qui décida la construction du château, se qualifie de « Seigneur de Guermantes ci-devant Le Chemin ». Décédé en 1667, il repose dans l'église du village.

Vers 1705, le châtelain de l'époque (Paulin PRONDRE) décide de déplacer la chapelle du château et obtient du Cardinal de Noailles alors Évêque de Paris la permission d'y faire célébrer la messe à condition de prendre en charge la reconstruction de l'église du village. C'est donc de cette époque que date la reconstruction de l'église de Guermantes qui était en ruine : plan et devis sont datés de 1707. Le sculpteur Jean HANARD qui travaillait sur les bâtiments du Roi
(Versailles, Trianon, Marly, Meudon, les Invalides) est chargé de la décoration intérieure (boiseries du Maître Autel, tabernacle...) La porte de l'église a été placée en 1712 avec son fronton daté. Paulin PRONDRE vend le château 100.000 livres au financier John Law en 1719. Celui-ci est acculé à la faillite en 1720 et est contraint à l'exil, l'ancien propriétaire fait annuler la vente et rachète la plus grande partie des meubles mis aux enchères.

Dans la chapelle de droite, le tableau au-dessus de l'autel latéral représente Saint-Jacques en pèlerin marchant sur le chemin de Compostelle (XVIIIe). On voit son bâton de pèlerin avec sa réserve d'eau pour la marche dans un bidon fabriqué avec une coloquinte, ses pieds de marcheur car la route de Compostelle est longue, son manteau décoré de coquilles Saint-Jacques selon la tradition du Moyen-Age. On remarque aussi les rochers des Pyrénées ou des Pics d'Europe en Espagne car la route de Compostelle traversait les montagnes. Le tableau est très abîmé, il date du XVlllème siècle.
Au mur est fixée la dalle funéraire à effigie gravée, d'Etienne Boulart et de sa femme, nobles, habitant Guermantes et enterrés là au milieu du XIVe siècle.

Dans le choeur à droite du mur se trouve un crucifix sculpté du XVIIIIe, dont les extrémités portent les symboles des évangélistes : l'aigle (St Jean), le taureau (St Luc), le lion (St-Marc) et l'homme (StMatthieu). Dans la chapelle de gauche se trouvent les plaques funéraires de deux nobles, habitants de
Guermantes, morts en 1841 et en 1884. Le vitrail de cette chapelle représente Saint-Augustin, évêque d'Hippone près de Tunis. La cloche a été refondue en 1852; le clocher de plan carré est bâti au nord du choeur.


Source : Église Catholique du Secteur Val de Bussy

Type d’Édifice : église
Nom de l’Édifice : Saint-Jacques
Siècle de l'édifice : 18e siècle
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : latéral
Clocher en péril : non






Chapelle

Chapelle du Château de Guermantes (XVIIIe), construite auprès du nouveau château au début du XVIIIe siècle. Le château, réquisitionné par les allemands en 1940/44, échappe à la destruction et est actuellement un centre de séminaires; il est classé. Le mobilier n'est pas conservé, mais plusieurs pièces ont gardé le décor peint du XVIIIe. La chapelle se trouve en avancée par rapport au château, auquel elle est jointe par une aile où se trouve une grande galerie. Couverte d'un haut toit à quatre pans, elle a une façade sommée d'un fronton néoclassique qui fait face aux communs groupés en carré autour de la haute tour ronde du colombier.

Type d’Édifice : chapelle
Nom de l’Édifice : du château
Siècle de l'édifice : 18e siècle
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non


_________________
JiPR


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Avr - 16:54 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-et-Marne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com