Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cairon (14610)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JiPR
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 24
Localisation: Paris/Normandie

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 10:36 (2012)    Sujet du message: Cairon (14610) Répondre en citant

Église Saint-Hilaire, anciennement Saint-Germain (XIIe-XIIIe-XVe-XVIIIe).

L’église, située en haut d'une éminence, remonte au 12ème siècle. Fortifiée, elle joue un grand rôle pendant la guerre de Cent Ans. Les Anglais. Commandés par le duc de Lancastre s'en emparèrent vers le mois de mai 1356. Une trêve signée le 23 mars 1357 entre les rois de France et d'Angleterre ne fut pas respectée. Les garnisons anglaises cantonnées dans leurs forts, excitées en sous mains par Charles le Mauvais, roi de Navarre, continuait de piller et rançonner les pays environnants. Robert de Clermont, maréchal du duc de Normandie, se chargea de faire respecter cette trêve,
Le 28 mai 1357, il donna ordre à Guillaume du Bosnoit, vicomte de Bayeux, d'aller reprendre la tour et le moutier (prieuré) de CAIRON. Pour cela, il fera établir dix mantelets de bois, bons et forts pour assaillir la place et les fera transporter sur l’heure de minuit. De plus, il fera mettre en état une pièce d'artillerie nommée la Male Voisine qui était repostée au château de Bayeux. Thomas Robert, forgeron, reçut 10 sols pour avoir réparé l’engin. La forteresse fut reprise par une troupe de « gens d'armes » archers et autres « gens de pied » commandés par Henri MAUBANC, un des capitaines de Robert de CLERMONT. La tour fut démantelée afin que si elle retombait aux mains des ennemis, elle ne puisse leur être utile.

Plusieurs ont vu là une destruction et en ont conclu qu’il s’agissait de l’église de Saint Germain dont on avait signalé la disparition. C’est une erreur. Démanteler une place, c’est abattre les remparts, combler les fossés, ruiner les ouvrages de défense, mais non détruire la place. Ainsi en fut-il de l'église fortifiée de CAIRON. On se contente de niveler les abords et d’abattre la partie de la tour, ce qui explique que le sommet actuel est moderne alors que la base est romane. D’ailleurs, dès 1356, Saint Germain de Cairon n’existait déjà plus.
D’ailleurs, l’assaut avait été rude et la Male Voisine eut fort à travailler, si bien qu’à son retour à BAYEUX, elle dut être remise en état. Pour ce fait, Anâber d’Eterameret reçut ses gages le 4 juillet suivant. En 1417, CAIRON étant avec toute la Basse-Normandie retombé au pouvoir des Anglais, leur roi Henri V, logé en l'abbaye de Saint Etienne de CAEN donna permission de circuler et de conserver ses biens à Guillaume ROUSSEL, curé de St Hilaire de CAIRON.

Dans le contrefort Nord Est de la tour. est incrustée une pierre d'une taille insolite. Les paysans la désignent sous le nom de « fer à cheval ». Elle porte deux petites niches collatérales. On prétend qu’elle marque la position d'un trésor caché au temps des Anglais. Des fouilles ont été faites et rien n’a été trouvé.
Le chœur date du 13ème siècle, la nef primitivement romane a été refaite. La partie du clocher qui s’élève au dessus de la voûte chœur est une masse informe qui porte le cachet de sa construction 1776. Il a succédé à un clocher en ardoise qui avait probablement été élevé après le démantèlement de 1357.
Une maladrerie existait à l'ouest de l’église dans un champ nommé « le clos des Terrier ». Le puits, comblé vers 1850, avait sa margelle appuyée sur le mur du cimetière.
Source : Paroisse Saint Jean-Baptiste de la Plaine

Type d’Édifice: Église
Nom de l’Édifice : Saint-Hilaire
Siècle de l'édifice: 13e siècle
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : au-dessus du choeur
Clocher en péril : non

Photos (5) :



  

_________________
JiPR


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Avr - 10:36 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com