Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Sulpice de Pommeray (41000)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loir-et-Cher
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Ven 6 Jan - 18:09 (2012)    Sujet du message: Saint-Sulpice de Pommeray (41000) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Sulpice le Pieux (XIe-XIIe-XVe-XVIe)

Pomereio, que l'on a traduit par Pommeray, est cité en 1231 dans une donation à l'abbaye de Bourgmoyen par la prieure et le couvent de Notre-Dame de Moncé des dîmes que Jean d'Amboise avait aumônées à ce couvent dans diverses paroisses. On ignore si l'église était consacrée à ce saint, invoqué contre les douleurs, rhumatismes et fièvres et nommé Suplice en Sologne, depuis le XIe siècle. Le nom de Saint-Sulpice de Pommeraye apparaît pour la première fois dans une vente d'un demi arpent de terre faite le 17 janvier 1482 à la fabrique de l'église.

La nef et le choeur carré de l'église datent du XIe, l'abside percée de trois baies ébrasées est du XIIe. A la fin du XVe ou au début du XVIe, la nef a été prolongée de quatre mètres vers l'ouest, un portail en tiers-point surmonté d'une baie de même forme est ouvert sur la façade. Une grande baie, elle aussi en tiers point, est ménagée sur le mur sud. La charpente lambrissée à entraits date du XVe ou du début du XVIe, et le clocher est alors juché sur le comble de la nef au-dessus du porche.
Le XVIIe ajoute trois retables dont celui du maître-autel qui masque l'abside transformée en sacristie; les deux retables latéraux sont construits avec des éléments provenant du château du Bury alors en cours de démolition. En 1712, l'enfeu latéral du XIIIe et la porte sud sont murés. La flèche est charpentée et établie sur le comble de la nef. Au sud de l'église sont adossées des constructions dépendant de la fabrique : un bâtiment avec grenier et ce qui deviendra l'ancienne mairie, au nord, un bâtiment avec cave borde la partie occidentale de la nef.

Le XIXe voit la démolition de toutes ces constructions adjacentes et le dégagement de l'église. Le plafond en briques et plâtre a été réalisé en 1832 comme l'indique une date gravée sur le plafond. Le clocher et la toiture sont refaits en 1911, 1933, 1954, 1990. L'abside est restaurée en 1951. En décembre 1993, les restes de six campagnes successives de peintures, du XIIe au XVIIe, ont été mis au jour en retirant les boiseries près des autels latéraux au nord et au sud.

L'actuelle cloche date de 1891 et se nomme Henriette Valentine; elle pèse 290 kilos et a été fondue par la fonderie Bollée d'Orléans. Elle succède à d'autres cloches, les archives nous indiquant en effet le baptême de cloches en 1712 et 1743 lorsqu'une nouvelle cloche fut refondue par les Bénédictins de Blois avec les matériaux de l'ancienne, et nommée Sulpice. C'est peut-être cette cloche qui fut descendue par les révolutionnaires. Sous la Révolution, Saint-Sulpice eut un curé élu et jureur, Louis Ferrandon, dont le dernier acte date du 19 octobre 1794.

L'église abrite l'épitaphe d'Estienne de VERET, seigneur du lieu, mort entre 1583 et 1602 : "CI GIT NOBLE HOMME ESTIENNE DE VERET ESCUIER SIEUR DE POMMERES CAPITAINE DE DEUX CENT HOMMES DE PIED Q...SE R...OIE O...T SERVANT DE DESFUNT MONSEIGNEUR FRAIR DU ROY QUI DECCEDA LE 7 JOUR DE DECEMBRE" ainsi qu'une autre de Mathurin Robineau (┼ 1695) qui donne 11 livres de rente pour l'établissement d'une confrérie du Saint Sacrement.
Il y a aussi une pierre calcaire de François Tourneboeuf rappellant les fondations du curé du lieu "CI DEVANT GYST VENERABLE ET DISCRETTE PERRSONNE MR FRANCOIS TOURNEBOEUF, VIVANT P(re)B(t)RE, CURE DE CETTE ESGLISE LEQUEL A FONDE A PERPETUITE EN ICELLE ESGLISE UNE MESSE BASSE LES DIMANCHES ET UNE AUTRE MESSE BASSE LES JOURS DE FESTES SANS OBMETTRE LES DEUX JOURS DE ST SULPICE EN REPOS DE SON AME ET DE SES BIENSFACTEURS ET SOULAGEMENT DE MESSIEURS LES CUREZ QUE POUR LA COMMODITE DES PAROISSIENS LES DICTES MESSES SERONT CELLEBREES AU MAISTRE AUTEL A SIS HEURES EN ESTE ET A HUICT HEURES EN HIVERT ET A L'OFFERTOIRE SERA LE PEUPLE EXORTEZ DE DIRE UN PATER, UNG AVE A SON INTENTION ET A LA FIN DE MESSE SERA CHANTE UN LIBERA VERS ET ORAISON D'UN DEFFUNCT A SON INTENTION ET POURQUOY IL DONNE A UN PREBSTRE VICAIRE A PRO... L'ADMINISTRATION DES SA(crements)".

Source : Vous avez dit Saint-Sulpice de Pommeraye? , livre édité par la municipalité de Saint-Sulpice.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Sulpice
Siécle de l'édifice: XIe-XIIe-XVe-XVIe
Forme du clocher : flèche
Clocher en péril : non


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Jan - 18:09 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loir-et-Cher Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com