Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Geneston (44140)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 20 Fév - 11:09 (2008)    Sujet du message: Geneston (44140) Répondre en citant

Eglise

Eglise Sainte-Marie-Madeleine (vers 1867-1875), édifiée à l'emplacement du cimetière de l'ancienne église abbatiale détruite en 1794, puis reconstruite à plusieurs reprises. L'autel date du XIV-XVème siècle. Le retable, situé jadis dans l'ancienne église Sainte Marie-Madeleine, date du XVIIIème siècle et est classé Monument Historique. Trois vitraux datent de 1855-56 et proviennent de l'ancienne église; ils sont l'oeuvre de René Echappé et représentent saint Joachim, l'arbre de Jessé et sainte Anne avec la Vierge enfant.
Le clocher est construit en 1889-1890 et des réparations sont effectuées entre 1923 et 1924.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Sainte-Marie-Madeleine
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : Clocher-Porche
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)



Intérieur de l'église : https://eglisesdebretagne.wordpress.com/2016/07/20/eglise-sainte-marie-made…

Ancienne abbaye

Ancienne abbaye Sainte-Marie-Madeleine. Cette abbaye a été créée à l'appel de Bernard, evêque de Nantes dès 1135, afin d'appliquer la réforme grégorienne et défricher. Elle eut toute une suite d'abbés commanditaires, dont voici quelques noms : un cousin de Bertrand Duguesclin, Jean Goheau (qui fit ériger la chapelle de Bethléem entre Boiseau et Le Pellerin, sur la terre de Bétélian, à la place d'une pierre celtique, dite "Pierre Folle", hantée par les fées), Philibert Delorme (abbé architecte, auteur de Anet, Fontainebleau et du château de Châteaubriant), Louis de Mars (de 1604 à 1639 et qui résidait à l'Hôtel des Trois-Croissants, dépendance de Geneston), Sébastien Bedeau, Sébastien Cambout de Coislin, René de Sévigné et Le Franc des Fontaines (de 1754 à 1790). Il ne subsiste qu'une porte qui date de 1660. L'abbaye dépendait de l'ordre des Augustins. En 1163, le pape Alexandre III alors en concile à Tours, érige le monastère en abbaye par une bulle et confirma leurs biens pour éviter les mécontentements des chanoines. La même année les augustins deviennent propriétaires de la chapelle St Lupien de Rezé.
Le premier monastère de 1147, qui dura jusqu'en 1660, était près de l'ancienne église : il avait un cloître, un puits au milieu et des salles et des chambres. Le second est construit sur le même emplacement. L'église avait 25 mètres de long sur 8 mètres de large, la partie supérieure était réservée aux religieux et la partie inférieure de la nef aux paroissiens. La justice de l'Abbaye se rendait sous les halles à l'endroit où se dresse aujourd'hui le monument aux morts. Il existait jadis un moulin à eau, un à vent et un four banal.

En 1790, l'abbaye possédait plusieurs métairies, maisons et terres : La Cour, Le Moulin-banal et Le Four, La Grange à L'Abbé, La Foi, La Baillerie, La Pommeraie, La Masure, La Brosse, La Papinière au Bignon, Le Bois de l'abbaye et les Buzinières. Divers prieurés dépendaient jadis de cette abbaye : Saint-Symphorien (en La Bruffière), Notre-Dame de Freligné (en Touvois), Saint-Lupien (en Rezé), Saint-Jean (aujourd'hui à Bouguenais) à St Jean de Boiseau, Saint-Jean de la Bouvre à Bouguenais, dont le revenu était de 7600 livres à la Révolution et qui fut acheté par le citoyen Boismain à la Révolution. L'abbaye possédait également à Nantes, l' Hôtel des Trois Croissants, sur la rue du même nom, dans le quartier du Bouffay.
En 1791, l'abbaye et ses terres sont vendues comme biens nationaux. La commune est incorporée à la commune voisine de Montbert, qu'elle ne quittera qu'en 1955 pour redevenir autonome. L'abbaye est rasée au XIXème et remplacée par le château de la Cour. De l'ancienne abbaye ne subsistent qu'un porche-tour des XVIe-XVIIe siècles et le choeur de l'ancienne église (XIIe-XVIe) conservé partiellement ruiné lorsque la nouvelle église fut construite, et décalée un peu plus à l'ouest.


Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

le porche



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Fév - 11:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com