Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chateau-Renard (45220)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 14:22 (2011)    Sujet du message: Chateau-Renard (45220) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Etienne (XIIe)

En 910 apparaît un château sur l'Ouanne, il prend le nom de Chateau-Renard après avoir été agrandi par le comte Renard Ier de Sens entre 961 et 999. L'église actuelle est construite au XIIe siècle et en partie classée Monument Historique. Le château, démoli en 1140, est rebâti en 1232.

Enserrée dans le château haut, l'église s'est toujours dressée sur l'éperon barré, appelé " le donjon ".Sur le côté sud du clocher, à 8 mètres de hauteur environ, une pierre décorée d'entrelacs provient d'un premier édifice, une église priorale Saint-Amand, bâtie par l'abbaye de Ferrières. Lors des invasions normandes au IXème siècle, les reliques de saints manceaux dont St Pavas, ayant trouvé refuge en la ville d'Ouanne (853), l'église fut élargie en croix latine par transept.

Mais le comte Renard apparenté aux archevêques de Sens, chassa Ferrières de la ville d'Ouanne et substitua à St Amand le patronage de St Etienne, patron du clergé sénonais, tout en se conciliant le " peuple " en lui rendant les reliques de St Pavas qui avaient été subtilisées. La ville fut depuis une place forte du clergé sénonais qui y créa de nombreux prieurés.

Une basse nef est construite entre 1131 et 1151. Vers 1151-1152, le prieuré est donné aux Augustins de St Jean de Sens. Mahaut d’Artois fait venir un ménestrier d’orgue. Les fenêtres romanes des nefs furent élargies au XVe, sous Louis XI. Les protestants incendièrent l'église en novembre 1568, détruisant la partie supérieure de l'église qui fut reconstruite de 1574 jusqu'en 1583, comme le rappelle une inscription : "1574 EN SEPTEMBRE Me ESME BARNIER EDME LAROVSSE ET PIERE BORDAT PROVISEVRS ONT COMANCE A REEDIFFIER CESTE EGLISE RVINEE PAR LES REBELLES".

Le haut château souffrit aussi des guerres de Religion et fut détruit en 1623, hormis la tour du Châtelet, relevée en 1631 et qui a servi de prison.

L’orgue a été acquis vers 1850, en provenance d'une église du Loir et Cher, grâce à un legs de François-Marie PROTRAIX, curé-doyen de 1795 à 1846 de Château-Renard que l’église a pu faire l’acquisition d’un orgue qui était alors entreposé en l’église Saint Pierre du Martroi (Orléans). Une restauration faite par le facteur ANSELM de 1970 à 1973 a donné à l'orgue un son proche des instruments de la fin du XVIIIe siècle.

Carte postale ancienne :
vue de l'église


Chapelles

Chapelle à identifier (XIXe), construite dans l'enceinte de l'ancien château à la fin du XIXe, probablement comme annexe pour l'église. Elle n'est plus utilisée de nos jours. Son abside est hémi-circulaire; un petit lanternon à jour très sobre surmonte l'édifice.

Chapelle de l'Hospice (XIXe), aujourd'hui maison de retraite. L'hospice est construit entre 1826 et 1844.

Chapelle du château de la Motte (XVIIIe)

Le château de la Motte est le château bas, et a longtemps formé une châtellenie distincte de Chateau-Renard lui-même, formé autour du château haut. La maison de COLIGNY réunit au XVIe les deux châtellenies et en fait foi et hommage à Henri II roi de France le 20 mai 1559. La même année, Coligny se révolte contre le roi, suite à la première flambée des guerres de Religion. BARBEZIEUX, envoyé par Henri II, lui reprit le château bas. Sérieusement ruiné par les combats des diverses guerres de Religion (1562, 1567-68...) et de la Ligue, le château fut reconstruit à partir de 1609 par Louise de COLIGNY.
Au XVIIIe, Frédéric de NASSAU posa la première pierre des ailes latérales ajoutées en 1765.


Patrimoine religieux disparu

Anciens couvents, abbayes, prieurés

Ancien couvent des Dominicaines, fondé en 1242 par Amicie de Montfort.

Ancien couvent Notre-Dame de Chenevannes, transformé en prieuré simple et propriété d'un chanoine de Sens au XVIIe. Il est réparé en 1688.

Ancien prieuré Saint-Nicolas, dépendant de l'abbaye de Cluny.

Ancien prieuré de Montigny, dépendant de l'abbaye bénédictine de Solesmes. La chapelle était dédiée à saint Sébastien.

Ancien prieuré Saint-Augustin, dépendant des chanoines réguliers augustiniens de Gy les Nonnains; Dom Morin, supérieur de l'abbaye de Ferrières et historien du Gâtinais, le signale ruiné en 1630.


Ancienne chapelle

Ancienne chapelle du cimetière, qui existait encore en 1870.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Oct - 14:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com